Mon parcours

Du Portugal à la Belgique

C’est au Portugal, vivant tantôt à Lisbonne tantôt en Algarve, où il passe l’essentiel de ses jeunes années. Encore jeune adolescent, il s’installe en Belgique où il commence à découvrir la beauté de la langue de Molière. Dévoré par une curiosité intellectuelle sans précédent, il ne se lasse de lire des textes recouvrant des thèmes aussi divers que variés, notamment scientifiques et littéraires.

Etudes et départ en Espagne

Une fois achevées ses études secondaires générales en sciences fortes, il se rend compte que son amour des langues et des cultures qui leur sont liées est plus grand et décide alors de suivre un Master en traduction multidisciplinaire – avec pour langues étudiées le français, l’espagnol et l’anglais – à l’Institut Cooremans, Haute Ecole Francisco Ferrer. Dans le cadre de ses études de traduction, il décide de découvrir davantage l’univers de la langue espagnole et quitte Bruxelles pour Madrid où il suit une immersion linguistico-culturelle à l’Université autonome de Madrid, établissement où il prend également des cours de portugais, sa langue maternelle.

Retour en Belgique

De retour en Belgique, il poursuit ses études de traduction et effectue un stage à la Maison de l’Amérique latine où il aborde, entre autres, le sous-titrage de longs-métrages hispaniques et brésiliens. Outre le renforcement des liens déjà très forts avec la communauté ibérique et latino-américaine à Bruxelles, le stage lui fait prendre conscience de la forte demande en traduction pour l’espagnol et le portugais.

La fin des études

Attentif aux thèmes économiques d’actualité, notamment le rapport économique et politique que la Chine entretient avec l’Afrique et l’Amérique latine, son mémoire de fins d’études se porte sur un ouvrage rédigé par des journalistes espagnols de renom qu’il traduit en partie : La silenciosa conquista china.

Traducteur juré / assermenté

Une fois ses études terminés, en vue d’approfondir sa connaissance du droit et de la traduction juridique, il assiste pendant plus d’un an un traducteur juré à Bruxelles. Il n’a pas pas fallu attendre longtemps avant qu’il décide de devenir traducteur juré à son tour, nomination qu’il obtient auprès du Tribunal de première instance du Brabant Wallon (Nivelles). Néanmoins, il réside et exerce ses activités professionnelles à Bruxelles. A l’heure actuelle, il est candidat à l’office de traducteur juré auprès d’autres Tribunaux de première instance.